Rotorua.fr photos de partirou.com

Rotorua - Nouvelle-Zélande Rotorua - Nouvelle-Zélande Rotorua - Nouvelle-Zélande
Situation géographique de la Nouvelle-Zélande

Située en Océanie, l'un des sept continents de la Terre, la Nouvelle-Zélande est un pays composé de plusieurs îles, les deux îles principales étant appelées "Ile du Nord" et "Ile du Sud". C'est sur l'île du Nord que s'est implantée Wellington, la capitale du pays.

Sa situation géographique très éloignée de la France fait que l'on entend peu parler de la Nouvelle-Zélande. En effet, pour nous français, la Nouvelle-Zélande se trouve à l'autre bout de la Terre ! Pays très diversifié, La Nouvelle-Zélande offre à ses visiteurs un large panel de paysages et d'activités : de superbes côtes escarpées, de magnifiques forêts préservées, des paysages volcaniques à couper le souffle, des montagnes alpines couvertes de glaciers, des villes cosmopolites, une faune et une flore endémiques et même des plages...

Situation géographique de Rotorua

Rotorua est une ville implantée sur l'île du Nord ; elle est située à côté d'un lac du même nom : le lac Rotorua. La région environnante de Rotorua est l'une des régions les plus visitées de Nouvelle-Zélande et c'est principalement l'activité géothermique qui attire les touristes. C'est à Rotorua que le surnom d'"île fumante" prend toute sa signification ! Qu'il s'agisse d'observer des piscines de boue, d'impressionnants geysers ou des lacs sulfureux, la région regorge d'activités liées aux volcans et c'est particulièrement dans cette région que l'on prend conscience de la situation du pays placé entre les plaques tectoniques pacifiques et australiennes. La plaque pacifique, qui passe sous la plaque australienne, a une vitesse de déplacement d'environ 4 cm par an ce qui génère cette importante activité volcanique que connaît la Nouvelle-Zélande.

En langue "maori", "Rotorua" signifie "Deuxième lac" ; la région compte en effet pas moins de 15 lacs dont le plus grand est le lac Rotorua. Parmi les autres lacs, on peut citer les lacs de Rotoiti, Tarawera, Okataina, Rotomahana, Rewewhakaaitu, Rotoma, Rotoehu, Okareka, Rotokakahi (Vert), Tikitapu (Bleu), Rotokawau, Ngapouri, Ohakuri, Aitiamuri, Okaro, Ngahewa, Rotokawa, etc..

Que faire à Rotorua et aux environs ?

Carte de la région de Rotorua

Les activités à Rotorua sont nombreuses et diversifiées et il y en a pour tous les goûts. En effet, compte tenu du relief de la région, des lacs, et des nombreux parcs naturels, on pourra aussi bien aller se balader à pied qu'en VTT, se relaxer dans des sources naturelles d'eau chaude ou dans un spa, taquiner la truite au bord d'un lac, s'adonner au golf ou encore s'immerger dans la culture maorie pour comprendre l'histoire du pays... sans oublier toutes les activités liées à la géothermie ! Y passer une semaine n'est absolument pas de trop !

Géothermie et volcanisme

La ville de Rotorua est l'un des meilleurs endroits de la région pour constater toute la puissance de Dame Nature ! Dans toute la ville on aperçoit, ici et là, des fumeroles s'échapper de la terre entre deux arbres, au milieu d'un jardin ou d'une bouche d'égout ! L'odeur de souffre, qui fait penser à de l'œuf pourri, est omni présente à de nombreux endroits. Il est vrai que nous sommes au cœur d'un volcan, ou plutôt de sa caldeira, large de 22 km, qui englobe Rotorua et son lac. Une caldeira correspond à une dépression, souvent circulaire et au fond plat, liée à l'effondrement de la chambre magmatique suite à une éruption volcanique. Nous sommes donc au cœur du volcan Rotorua, même si cela ne se remarque pas. Son centre est marqué par un nouveau cône volcanique, l'île Mokoia, située au milieu du lac de Rotorua. Pour comprendre cette région, il faut se rendre dans les lieux les plus spectaculaires qui sont, pour la plupart, d'accès payant. Ces sites naturels ont tous une légende maorie qui leur est associée.

Sont répertoriés ci-après, dans l'ordre d'éloignement par rapport à la ville de Rotorua, les sites géothermiques intéressants (situés jusqu'à 80 km de Rotorua).

Kuirau Park

(accès gratuit)
Kuirau Park à Rotorua - Nouvelle-Zélande

Le Kuirau Park (ou parc de Kuirau) est au cœur de la ville de Rotorua. C'est un parc bien aménagé et arboré où l'on peut facilement observer l'activité géothermique . Il y a plusieurs bassins fumants et quelques mares de boue. On y trouve également une aire de jeux pour les enfants ainsi que plusieurs petits bassins aménagés qui permettent de tremper ses pieds dans l'eau chaude thermale.

Sulphur Bay

(accès gratuit)

Sulphur Bay est une baie du lac Rotorua, mais c'est également un point chaud du lac. C'est d'ailleurs pour cette raison que Rotorua s'est construite à cet endroit du lac, puisque la ville a toujours utilisé cette énergie naturelle pour se chauffer et aujourd'hui pour produire de l'électricité. Sulphur Bay est accessible par la route et un sentier permet de la parcourir au plus près. Pour s'y rendre à pied depuis le centre de Rotorua, il suffit de marcher 300 m vers l'Est. Le sentier démarre derrière la centrale électrique géothermique ou à côté du centre thermal "Polynesian Spa". Sur environ 1 km, le sentier longe Sulphur Bay, jusqu'à atteindre Sulphur Point, où se trouve un grand parking.

Whakarewarewa - The Living Maori Village

(accès payant)
Whakarewarewa - The Living Maori Village à Rotorua - Nouvelle-Zélande

Whakarewarewa est une zone d'activité géothermique qui se trouve au Nord de la ville de Rotorua, entre la ville et la forêt de Whakarewarewa. Sur une partie de la zone géothermique se trouve un village maori (Whakarewarewa - The Living Maori Village) ouvert aux visiteurs (payant ; parking : ). On y trouve des mares de boue et des mares d'eau chaude. On peut également y observer le geyser Pohutu qui est le plus grand geyser de Whakarewarewa (pour le voir de plus près, il faut se rendre à Te Puia (voir paragraphe suivant) ). En dehors de la géothermie, ce site permet de découvrir la culture maorie (danses, tatouages, mode de vie, etc.). On peut se restaurer au village maori et voir comment se prépare un "hangi", une sorte de "barbecue" traditionnel maori effectué habituellement dans un trou en terre, à l'étouffée ou à la vapeur au-dessus de fumeroles volcaniques !

Le site officiel (en anglais) : www.whakarewarewa.com

Whakarewarewa - Te Puia

(accès payant)
Geyser Pohutu à Rotorua - Nouvelle-Zélande

Te Puia est une autre exploitation (destinée aux touristes) de la zone géothermique que Whakarewarewa (parking 1 : ). Elle concentre les plus fortes activités de Whakarewarewa, dont l'impressionnant geyser Pohutu. Plusieurs formules de visites y sont proposées : Te Rā (accès au parc thermal), Haka (démonstration de la culture maorie), Kai Ngāwha (le "hangi", un repas typique maori), Te Pō (une soirée présentant la culture maorie incluant un repas) ; on peut choisir des pass incluant plusieurs formules.

Geyser Pohutu à Rotorua - Nouvelle-Zélande

Ce parc d'activité géothermique est remarquable et fait partie des incontournables ! Un sentier très bien balisé, à parcourir seul ou avec un guide, permet de voir au plus près 13 activités géothermiques en environ 1h30 de marche. Un minibus parcourt également les points d'intérêts principaux. Il y a plusieurs geysers, mais on retiendra le plus célèbre, le geyser Pohutu, dont l'éruption peu atteindre 30 mètres de hauteur, à raison (en moyenne) d'une éruption par heure (sachant que cela est aléatoire et que le geyser peut parfois "cracher" plusieurs fois par heure). L'éruption peut durer plusieurs dizaines de minutes. D'autres phénomènes géothermiques peuvent être observés dans le parc comme par exemple des mares de boue.

Il y a également un dôme d'observation du kiwi. Ce dernier étant un animal nocturne, le dôme est plongé dans l'obscurité et il n'est pas toujours évident d'y repérer un kiwi.
Il y a également un petit village maori reconstitué, appelé Pikirangi, qui plaira aux enfants.

Le site officiel (en anglais) : www.tepuia.com

Petit tuyau : il est possible de voir de loin gratuitement le geyser Pohutu, depuis le sentier "Pohaturoa track" de Redwoods.

Hells Gate

(accès payant)

Il s'agit d'un centre thermal disposant d'un spa (bains, massages, etc.) qui propose également une balade dans son grand parc géothermique. Il faut compter environ 1h pour observer les 22 activités géothermiques, dont le Steaming Cliffs au bouillonnement impressionnant dont la température est à 122°C à la surface ou encore Sulphur Lake, un lac d'eau chaude et de boue où il est autorisé d'y plonger les mains ! Le sentier passe à travers une petite forêt luxuriante dans laquelle on peut découvrir le Manuka, le Mamaku ou le Ponga, des plantes endémiques du pays. A la sortie, on a droit à un cours de gravure sur bois. L'accès au parc géothermique est à 22 EUR/adulte, c'est relativement cher pour ce que l'on y voit (en comparaison à d'autres lieux dans la région). Plusieurs formules sont proposées lorsque l'on désire profiter du spa (exemple de tarif : 56 EUR pour le parc, le bain de boue et le spa soufré ; parking : ).

Le site officiel (en anglais) : www.hellsgate.co.nz

Waimangu

(accès payant)
Frying Pan Lake à Waimangu - Nouvelle-Zélande

Waimangu (ou Waimangu Volcanic Valley) est une magnifique réserve où l'on peut observer l'incommensurable force de la nature. Ici, de récentes éruptions volcaniques ont eu lieu durant le dernier siècle, dont la grande éruption du Mont Tarawera en 1886. Le site, tout en longueur, est notamment composé d'une forêt indigène de toute beauté ! Un itinéraire de 4 km (aller simple ; presque en constante descente) est proposé jusqu'au lac de Rotomahana. Le tour peut se faire avec un minibus (gratuit), mais la randonnée restera ce qu'il y a de mieux pour découvrir ce magnifique site. D'ailleurs, une variante plus difficile propose de gravir le Mt Haszard qui présente un fort dénivelé et n'est accessible qu'à pied. Si vous ne faites pas cette variante, rendez-vous au moins à Inferno Crater qui se situe en début de montée du Mt Haszard ! Notre suggestion d'itinéraire est de rejoindre le lac Rotomahana via éventuellement le Mt Haszard à pied, puis de prendre le mini-bus pour faire le retour, car ça monte ! Wrbrick Terrace à Waimangu - Nouvelle-Zélande Bien entendu, l'ensemble du site est à faire impérativement par beau temps afin que la beauté du paysage puisse être appréciée. Parmi les lieux à ne pas manquer, il y a Cathedral Rocks (Rochers de la Cathédrale) avec ses rochers fumants, Frying Pan Lake, un lac fumant de 55°C, Inferno Crater (Cratère de l'Enfer) pour son eau de couleur bleu turquoise, Birds Nest Terrace et Wrbrick Terrace pour leurs formations étranges. Depuis les bords du lac de Rotomahana, on aperçoit le Mont Tarawera, un volcan actif situé de l'autre côté du lac. Une option payante propose de faire un tour en bateau pour observer d'autres activités volcaniques situées sur les bords du lac.

Le site de Waimangu se trouve à 23 km de la ville de Rotorua. Vu la petite taille de son parking , il semblerait qu'il ne soit pas très visité et pourtant, il fait partie de nos préférés dans la région. Le site a d'ailleurs remporté plusieurs prix de l'éco-tourisme néo-zélandais.

Le site officiel (en anglais + une brochure en français) : www.waimangu.co.nz

Kerozene Creek

(accès gratuit)
Kerozene Creek - Nouvelle-Zélande

Le petit site gratuit de Kerozene Creek est situé à 28 km de la ville de Rotorua. Les 2 derniers kilomètres sont à parcourir sur une piste en très mauvais état. Une fois sur le parking , il faut marcher 100 m pour accéder à Kerozene Creek. Il s'agit en fait d'un cours d'eau chaude en pleine nature où il est possible de se baigner. L'endroit le plus agréable se trouve à la plus grande cascade. La température de l'eau doit être proche de 38°C !

Wai-o-Tapu

(accès payant)
The Champagne Pools à Wai-o-Tapu - Nouvelle-Zélande

Le site de Wai-o-Tapu (ou WaioTapu Thermal Wonderland) est certainement le site géothermique le plus visité de la région de Rotorua, d'après la taille du parking principal . C'est en effet, une magnifique réserve naturelle avec de grandes activités thermales. Le site se trouve à 31 km de la ville de Rotorua. Une randonnée très bien balisée permet d'observer au plus près les activités géothermiques. Wai-o-Tapu signifie "Eaux Sacrées". On y découvre des piscines d'eau et de boue chaudes et froides. A faire impérativement par beau temps, car le soleil révèle les couleurs éclatantes de certaines mares qui sont parfois jaune, orange, vert ou bleu. Un site à ne pas manquer ! 25 curiosités sont à découvrir et sont accessibles grâce aux 3 km de sentier à parcourir en environ 1h30. Parmi les curiosités à ne pas manquer, il y a Artist's Palette (Palette de l'Artiste) pour ses différentes couleurs, The Champagne Pools (La Piscine de Champagne) avec ses bords orangés, Devil's Bath (Bain du Diable) et sa couleur vert/jaune fluo, et Lake Ngakoro (Lac Ngakoro) dont la couleur verte est due à l'arsenic. L'un des sentiers traverse une belle foret de fougères arborescentes et, comme c'est très souvent le cas en Nouvelle-Zélande, il est bordé de manukas (plante endémique).

Devil's Bath à Wai-o-Tapu - Nouvelle-Zélande

Deux autres sites sont à voir et sont inclus dans le billet d'entrée principal de Wai-o-Tapu. On peut les rejoindre à pied ou en voiture.

Lady Knox Geyser se trouve à 1,2 km du site principal et n'est visible que le matin à 10h15, car il s'agit d'un geyser dont l'éruption est provoquée par de la lessive ; le geyser se met alors à cracher de l'eau à 20 m de haut durant plusieurs dizaines de minutes. Le site est libre d'accès durant le reste de la journée.

Mud Pool à Wai-o-Tapu - Nouvelle-Zélande

Mud Pool (Piscine de Boue) se trouve à 1,5 km du site principal. Il s'agit d'un étang de boue assez impressionnant où de grosses bulles de boue éclatent à la surface. Contrairement aux autres sites de Wai-o-Tapu, ce lieu semble être d'accès libre.

Le site officiel (en anglais) : www.waiotapu.co.nz

Orakei Korako

(accès payant)
Orakei Korako et le lac Ohakuri- Nouvelle-Zélande

Orakei Korako (ou Orakei Korako Cave and Thermal Park) est une zone géothermique située à 70 km de Rotorua. La partie que l'on visite se trouve sur les rives du lac Ohakuri ce qui lui confère un cadre tout particulier. Ce lac artificiel, qui s'étale tout en longueur sur environ 10 km, ne fait que 500 m de large en moyenne. L'accès à la zone thermale d'Orakei Korako se fait depuis la rive opposée (parking : ). Le tarif de 25 EUR/adulte inclut une traversée en bateau qui permet de rejoindre la rive opposée où débute le sentier de visite. Le site est parfaitement bien balisé et presque complètement aménagé de pontons. On y voit de belles formations en terrasse de couleur blanche, des mares de boue, des bassins d'eau chaude aux belles couleurs, un petit geyser, un rocher en forme de tête d'éléphant, ainsi que la grotte Ruatapu, dans laquelle se trouve un beau bassin d'eau d'un magnifique bleu. Le tarif est un peu élevé en comparaison à d'autres sites dans la région de Rotorua, mais il vaut tout de même le coup d'être visité.

Le site officiel (en anglais) : www.orakeikorako.co.nz

Wairakei

Encore plus au Sud, à 75 km de Rotorua et à seulement quelques kilomètres de la grande ville de Taupo, se trouve la vaste zone géothermique de Wairakei. Wairakei est tout d'abord un village, mais cette zone géothermique comprend la 4ème centrale électrique géothermique la plus productive du monde ! La zone comprend également plusieurs spas et sites à visiter.

Craters of The Moon à Wairakei - Nouvelle-Zélande

Le site de Craters of The Moon (ou Karapiti en maori) permet de parcourir à pied une zone qui a eu plusieurs activités volcaniques récentes ; le tarif est très raisonnable (5 EUR/pers. ; parking : ). Un sentier permet de parcourir le fond d'une caldeira où se sont formés plusieurs petits cratères. On y observe surtout des cratères fumants ainsi que des mares de boue. Certains trous dégazent beaucoup et sont très bruyants. Il faut compter environ 1h pour en faire le tour.

Le site officiel de "Craters of The Moon" (en anglais) : www.cratersofthemoon.co.nz

Le "Volcanic Activity Centre" (payant) permet d'en apprendre un peu plus sur l'activité volcanique de la région (aurait besoin d'une rénovation et mise à jour).

En dehors de l'activité volcanique, Wairakei permet la pratique de nombreuses autres activités grâce au lac de Taupo, aux rivières, cascades, terrain de golf, etc..

La ville de Rotorua

Ohinemutu à Rotorua - Nouvelle-Zélande

Il est agréable de se promener dans la ville de Rotorua, même si l'odeur de souffre est souvent présente ! Impossible de ne pas remarquer des fumeroles sortir ici et là dans certains quartier de la ville. Parfois, il s'agit d'un trou au milieu du jardin d'une maison privée... parfois, ce sont les bouches d'égout qui fument !

Le quartier qui révèle le plus cette activité géothermique est celui de Ohinemutu, situé au Nord de la ville et au bord du lac Rotorua . Le quartier offre aux visiteurs quelques beaux bâtiments, comme le marae Te Papaiouru et l'église anglicane Saint Faith qui date de 1914.

Se promener dans le parc de Kuirau est fort agréable, ainsi que dans le Jardin du Gouvernement. Ce dernier regroupe non seulement des jardins, mais également un beau bâtiment et son musée. Un agréable sentier permet de longer les bords du lac Rotorua en passant par Sulphur Point et Sulphur Bay.

Rotorua - Nouvelle-Zélande

Spectacle maori

Maori - Nouvelle-Zélande

Partie intégrante de la culture néo-zélandaise, Rotorua nous est apparu comme l'un des principaux lieux de vie de la culture maorie. En effet, presque 40% de la population de Rotorua est d'origine maorie, alors qu'elle n'est que de 14% sur l'ensemble du pays. Cette culture maorie est partagée avec les touristes par le biais de spectacles (ou dîner-spectacles) proposés au prix moyen de 68 EUR. Le repas est normalement un Hangi traditionnel. Quant au spectacle, il offre aux visiteurs des démonstrations de la vie des maoris d'autrefois, ainsi que des danses traditionnelles et des combats. Les acteurs sont parés de magnifiques "tā moko", des tatouages maoris qui symbolisent le vécu de la personne qui les porte. Voir l'impressionnante dance du Haka reste en général gravé dans les mémoires ! Les entrées sont vendues soit directement sur le site, soit via l'Office de tourisme (souvent majoré d'une commission), soit via Internet. Le plus difficile est de choisir le bon spectacle. D'année en année, de nouveaux centres proposent ce type de spectacle, chacun apportant sa touche personnelle. Parmi les centres/spectacles proposés, il y a Whakarewarewa - The Living Maori Village, Tamaki Maori Village, Mitai Maori Village et Whakarewarewa - Te Puia.
Pour certains sites, comme au "Whakarewarewa - The Living Maori Village", le spectacle se fait en journée, alors que dans les autres centres, cela se déroule en soirée. Par ailleurs, "Whakarewarewa - The Living Maori Village" se trouve en plein milieu des activités géothermiques de Rotorua.
"Mitai" est présenté sous une salle partiellement couverte (71 EUR/pers. ; spectacle/show bien fait, mais parfois lassant car beaucoup d'explications, en anglais, bien sûr, donc il faut parfaitement maîtriser la langue pour pouvoir les comprendre). Avant le spectacle, on nous présente la culture maorie, dont la préparation du Hangi. Puis, sur une petite rivière au cœur d'une belle forêt, navigue une pirogue traditionnelle dirigée par des maoris (c'est bien fait). Après le spectacle, les mets préparés au "Hangi" peuvent être dégustés sous un chapiteau chauffé (sans aucun charme ; repas simple mais bon). Après le repas, lorsqu'il fait nuit noire, une petite balade est effectuée dans la forêt pour observer des verres luisants (Glowworm). Par conséquent, il faut prévoir des vêtements chauds et de pluie. Une lampe de poche est fournie.

Musée

Le musée principal de la ville (à proximité du Jardin du Gouvernement) permet d'avoir un bel aperçu de l'histoire de la localité. Il y a également une galerie d'art ainsi que des expositions ponctuelles (à visiter avec ou sans guide).

Marché

Un marché de nuit a lieu au centre de la ville tous les jeudis à partir de 17h. C'est petit mais idéal pour manger sur le pouce des petits plats du monde (Thaï, français, italiens, croates, japonais, etc.).

Bain et thermalisme

Waikite Valley Thermal Pools - Nouvelle-Zélande

Le thermalisme (ou spa) est très répandu à Rotorua et la région regorge de centres thermaux.

Pour un moment de relaxation intense il ne faut pas hésiter pas à se rendre au "Polynesian Spa" www ! L'eau thermale du "Polynesian Spa" aurait des propriétés thérapeutiques ! Ce centre est situé au bord du lac de Rotorua au niveau de Sulphur Bay et à seulement 300 m du centre ville de Rotorua. Plusieurs formules et tarifs sont proposés à partir de 10 EUR/adulte pour le "Family Spa", ou de 30 EUR/adulte pour le "Lake Spa". Le bassin le plus chaud est à 42°C (attention, certains bassins ne sont pas autorisés aux enfants).

Pour une piscine plus classique, il y a l'"Aquatic Centre", une piscine avec des bassins d'eau chlorée et d'autres d'eau thermale (3,50 EUR/adulte).

Certains hôtels et même certains campings disposent de leur propre piscine d'eau thermale et spa. Les habitations privées profitent également de cette source de chaleur inépuisable, écologique et gratuite.

On peut également se rendre à "Hells Gate" (situé à 16 km de Rotorua) ou encore à "Waikite Valley Thermal Pools" (à 35 km de Rotorua). "Waikite Valley Thermal Pools" est un complexe au milieu d'activités géothermiques qui propose plusieurs bassins d'eau thermale dont la température peut atteindre 39°C. Un court sentier, que l'on peut parcourir en 10 min, se rapproche des activités géothermiques de Waikite Valley. L'endroit dispose d'un camping (12 EUR/pers., accès aux piscines inclus ; www). Beaucoup plus loin, citons la région de Wairakei (75 km de Rotorua) avec le "Wairakei Terraces and Thermal Health Spa" qui offre de nombreux jolis bassins thermaux dont certains sont disposés en terrasse. Juste à côté de Wairakei, la ville de Taupo (80 km de Rotorua) possède également quelques bains thermaux, dont le "Taupo DeBretts Hot Springs".

Office de tourisme

La ville dispose d'un très grand office de tourisme . En Nouvelle-Zélande, les offices de tourisme s'appelle "i-Site". Il existe plus de 80 i-sites dans le pays et ils sont tous implantés au plus près des zones touristiques.

Le personnel de ces "i-site" donne de nombreuses informations actualisées comme les horaires d'ouverture d'un lieu ainsi que les tarifs ; il propose également d'effectuer des réservations, fournit des cartes de randonnées, et il y a très souvent une connexion à Internet gratuite en WiFi...

Le lac de Rotorua

Cygne noir - Nouvelle-Zélande

Le grand lac de Rotorua peut être parcouru par la route, le tour entier faisant 41 km. Le lac est le lieu de vie de magnifiques cygnes noirs. Au centre du lac se trouve l'île de Mokoia qui est à l'origine un volcan. Un tour de bateau peut être effectué à bord du magnifique "Lakeland Queen" au départ de Rotorua. Il s'agit d'un bateau à vapeur restauré. Emprunter la petite route du Nord permet d'admirer au plus près le lac. Les sources d'eau chaude autour du lac sont nombreuses.

The Redwoods - Whakarewarewa Forest

The Redwoods - Whakarewarewa Forest - Nouvelle-Zélande

La forêt de Whakarewarewa est située à côté de Rotorua. La forêt est composée de centaines d'espèces de plantes. 170 espèces ont été introduites en 1901, dont le redwoods californien. Il s'agit de séquoias à feuilles d'if pouvant atteindre 100 m de haut et vivre plus de 2 000 ans ! En voiture, il suffit de se rendre au centre d'accueil de The Redwoods - Whakarewarewa Forest situé à 4,5 km de Rotorua. Une fois sur place, on aperçoit déjà les premiers impressionnants redwoods ! Au centre d'accueil, le site est très bien expliqué et de nombreux sentiers de balade sont proposés, dont la durée varie de 30 mn à 8h (2 km à 34 km). Tous les sentiers sont nommés et correspondent à une couleur ; voici quelques exemples : "Redwood Memorial Grove track" (rouge ; 2 km ; 30 mn), "Waitawa Walk" (bleu ; 3,4 km ; 1h), "Quarry lookout track" (vert ; 4,8 km ; 1h30), "Pohaturoa track" (jaune ; 7,5 km ; 2h), "Tokorangi Pa track" (violet ; 11,5 km ; 3h30) et "Whakarewarewa Circuit" (noir ; 34 km ; 8h). Le sentier "Redwood Memorial Grove track", qui se fait en seulement 30 mn de marche, permet d'observer de nombreux redwoods, mais également de belles fougères arborescentes (Mamaku, Ponga, etc.). La forêt est tout simplement magnifique et l'on se sent tout petit devant ces géants de bois ! Le sentier "Pohaturoa track" de 7,5 km a la particularité d'y pouvoir observer de haut la ville de Rotorua, le lac, ainsi que le site géothermique de Whakarewarewa, dont le geyser Pohutu. Sur la plupart des sentiers, la pratique du VTT est largement autorisée et développée.

Le site officiel (en anglais) : www.redwoods.co.nz

D'autres activités

Rotorua et sa région offrent en effet bien d'autres activités aux touristes de passage ou à ceux qui y séjournent plus longtemps. Voici quelques idées d'activités complémentaires :

Quand y aller ?

Le climat de la Nouvelle-Zélande est tempéré, avec des saisons inversées par rapport à la France. Le mois le plus froid (hiver austral) est donc juillet, alors que janvier et février seront les mois les plus chauds. Le climat est un peu différent sur l'île du Nord et sur l'île du Sud. Rotorua se trouve sur l'île du Nord, la plus chaude des îles. Le climat à Rotorua est le suivant : en février, il fait en moyenne 18°C ; en juillet, il fait en moyenne 8°C. L'été sera à peine plus sec que l'hiver. Tout au long de l'année, il pleuvra environ 2x plus qu'à Paris. L'hiver n'est donc pas la saison idéale pour voyager à Rotorua ou, de manière générale, en Nouvelle-Zélande. L'été est donc préférable, mais attention aux grandes vacances scolaires qui débutent mi-décembre et durent environ 2 mois. L'été est également le moment où il y a le plus de "sandflies", une petite mouche qui pique de façon virulente, même si à Rotorua, sa présence est moindre par rapport à d'autres régions de Nouvelle-Zélande. Les moustiques existent également, avec même une variété propre à Rotorua. Si nécessaire, il faut acheter des répulsifs proposés sur place dans les pharmacies (ou les supermarchés). En conclusion, les mois de novembre, mars et avril sont certainement les meilleurs mois de l'année pour se rendre à Rotorua. Pour davantage de précisions sur le climat, vous pouvez consulter notre fiche climat de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande.

Comment y aller ?

Le principal moyen de transport pour accéder à la Nouvelle-Zélande est l'avion. Pour se rendre à Rotorua, le mieux est de choisir la ville d'Auckland ou à la rigueur Wellington s'il n'y a plus de disponibilité. Depuis la France, un tel voyage est forcément cher compte tenu de la distance, avec un prix moyen de 1 200 EUR l'aller-retour, mais il n'est pas rare de trouver à moins de 1 000 EUR, voire même à moins de 800 EUR. Pour obtenir les tarifs actuels : Billets d'avion pour la Nouvelle-Zélande (ce comparateur propose des graphiques de prix sur l'année)

D'Auckland, il restera ensuite à parcourir 220 km de route pour rejoindre Rotorua (distance que l'on pourra faire par la route ou par un vol interne). Rotorua possède son propre aéroport et les vols Auckland - Rotorua sont quotidiens. On peut aussi effectuer une réservation Paris - Rotorua, le tarif étant parfois plus intéressant, plutôt que d'effectuer deux réservations indépendantes. Pour obtenir les tarifs actuels : Comparateur de vols.

Comment se déplacer ?

Il n'y a aucun problème pour rejoindre les quatre coins de la Nouvelle-Zélande en avion ou par la route.

Louer une voiture sera le meilleur moyen de découvrir librement cette région. Les tarifs de location sont assez bon marché (moins de 20 EUR/jour pour une petite voiture). Le prix du litre d'essence est plus élevé qu'en France, mais le gasoil est moins cher. Attention, la conduite se fait à gauche ! Le Permis de conduire International est obligatoire (à demander à votre préfecture). Pour connaître les tarifs de location de voiture : Louer une voiture en Nouvelle-Zélande

La location de van, fourgon ou camping-car est très largement répandue en Nouvelle-Zélande. Parmi les enseignes qui proposent la location de ce type de véhicule, il y a (par ordre alphabétique) : Alpha Campervans, Apollo, Backpacker Sleeper Vans, Britz, Cheapa, Jucy, Kea, Maui, Mighty, Spaceships, United Campervans, Wendekreisen, Wicked Campers etc.. Cette solution permet de concilier le moyen de déplacement et l'hébergement. Les campings sont largement répandus dans tout le pays. Attention toutefois à la réglementation concernant le camping sauvage qui est très stricte en Nouvelle-Zélande (voir Où dormir ?).

Le réseau de bus est très bien développé et bien organisé en Nouvelle-Zélande. Il relie toutes les villes, sites touristiques, ainsi que certains début ou fin de sentiers de randonnées. Les compagnies sont nombreuses et vous n'aurez aucun mal à en trouver sur place. Certaines compagnies proposent des "pass" ou "forfaits" valables sur une période allant jusqu'à 1 an. Ainsi, avec un pass, il est possible de monter et descendre n'importe où et n'importe quand. Cependant, en pleine saison, il est souvent recommandé de réserver sa place.

Le train existe, mais comme il n'est pas très développé, les déplacements sont limités.

Où dormir ? Où manger ?

Il sera facile de se loger en Nouvelle-Zélande car les hôtels ou motels sont nombreux. La formule B&B (Bed and Breakfast) est également bien développée, ainsi que les auberges de jeunesse affiliées ou non à la YHA (Youth Hostelling Association ; www).

Camping - Nouvelle-Zélande

N'oublions pas les campings, largement développés en Nouvelle-Zélande et souvent appelés "holiday park". Ils peuvent être simples (un terrain pour planter sa tente), beaucoup plus confortables (avec piscine, salle de TV, coin cuisine tout équipé, etc.) et même proposer des bungalows ou chalets. Parmi les meilleurs campings, il y a ceux qui font partie du groupe "Top 10". Certains campings proposent des réductions lorsque l'on possède une carte de membre, comme c'est le cas pour les "Top 10".

Plus de 200 campings, généralement simples, sont administrés par le DOC (Department Of Conservation). Ces derniers ont l'avantage d'être "très bon marché" (de 4 à 10 EUR l'emplacement) et d'être souvent situés à proximité de lieux superbes en pleine nature. Pour finir, certains terrains privés sont proposés gracieusement par leur propriétaire.

Exemple d'un camping à Rotorua même :

Le bivouac "sauvage" est largement autorisé sous 3 conditions :

A savoir

Argent

La monnaie de Nouvelle-Zélande est le Dollar néo-zélandais, abrégé par NZD. Sur place, il n'y a aucune difficulté pour changer des Euros ou faire des retraits de Dollars avec sa carte de crédit car les banques et les distributeurs de billets sont très répandus.

Cuisine

Plat en Nouvelle-Zélande

La cuisine néo-zélandaise comprend de nombreux plats typiques maoris, mais également des plats occidentaux avec parfois une touche anglaise. L'un des plats courant typiquement anglais est le Fish'n Chips (ou Fish and Chips), un plat simple que l'on trouve partout, à base de poisson frit et de frites. La viande la plus répandue est sans aucun doute le mouton, puisque la Nouvelle-Zélande compte environ 40 millions de moutons, soit 10x plus que d'habitants ! Les grandes moules vertes, très impressionnantes, sont courantes dans certaines régions du pays.

Le Hangi est un mode de cuisson traditionnel maori importé par les descendants venus de Polynésie. La cuisson des aliments se fait à l'étouffée dans un four de terre creusé dans le sol qui a préalablement été chauffé au feu de bois. D'ailleurs, c'est une cuisson par excellence à Rotorua, parfois réalisée avec la chaleur naturelle de la terre (géothermie).

La cuisine végétarienne est assez courante. En fruit, ne ratez pas le kiwi gold que nous avons trouvé bien meilleur que le kiwi vert traditionnel. Pour les plus courageux, goutez au Vegemite, une pâte à tartiner australienne, salée de couleur noire, à base de levure de bière fermentée (sensations garanties :-) ) ! Pour les fans de sodas, il y a le L&P, une boisson gazeuse à base de citron (Lemon & Paeroa).

Le Manuka (cousin du "Tea tree/Melaleuca") étant une plante endémique courante en Nouvelle-Zélande, elle était couramment utilisée dans la médecine traditionnelle maorie. On trouve un miel unique de Manuka aux propriétés exceptionnelles (notamment antiseptiques) ; l'indice de concentration est indiqué par le label "UMF®" (= Unique Manuka Factor) ou "IAA®", allant de 0 à 18+ (exemple UMF®10+).

Electricité

Format des prises électriques en Nouvelle-Zélande

Le voltage est de 220 volts (comme en France), mais le format des prises électriques n'est pas le même. Pensez à emporter un adaptateur électrique 2 ou 3 broches plates (1 servant à la terre).

Enfant

Aire de jeux pour enfants en Nouvelle-Zélande

Un voyage en Nouvelle-Zélande devrait plaire à un enfant. Les parcs de tout genre sont nombreux. Les aires de jeux sont extraordinaires, superbement bien aménagées (du jamais vu ailleurs !). L'infrastructure du pays facilitera le voyage, même avec de tous petits enfants. Les toilettes publiques sont nombreuses, gratuites et généralement très propres.

Langue

La langue officielle de la Nouvelle-Zélande est l'anglais, mais le maori est couramment pratiqué.

Voici quelques mots de la langue maorie :

  • kia ora : bonjour
  • ka pai : merci
  • haere ra : au revoir
  • ae : oui
  • kaore : non
  • marae : lieu de réunion
  • manuhiri : invité, visiteur
  • haka : dance tribale
  • roto : lac
  • tapu : sacré
  • wai : eau
  • awa : rivière
  • te namu : mouche des sables
  • nui : grand
  • maunga : montagne
  • waka : véhicule

Plus d'informations...

Découvrez toutes nos photos de l'île du Nord de Nouvelle-Zélande.

Pour toute question, n'hésitez pas à utiliser notre forum.

Nous espérons vous avoir donné envie de découvrir cette magnifique destination !

Emmanuelle et Gilles

Emmanuelle et Gilles - copyright © 2016 - -